Projet agricole

Projet agricole

Dans Gaza sous blocus, afin de pouvoir répondre aux besoins en nourriture de la population, les paysans des villages de Khuza’a et Abasan ont besoin d’être autonomes dans la culture de leurs terres.

Pour cette raison, Humani’terre et l’UJFP ont décidé d’unir leurs forces pour appeler le mouvement français de solidarité avec la Palestine, à les soutenir dans un projet visant à les rendre auto-suffisant en plants et semis de fruits et légumes.

Le terrain concerné est d’une surface de 6 dunums (6 000m2), et est situé sur les terres du mokhtar Abu Jamal, au sud de la ville de Khuza’a (Fokhari), à 1 700 m des mûrs enfermant Gaza.

PHASE 1 : Travaux d’installation

Les travaux ont pu débuter début Juin 2020 par les raccordements de la pépinière agricole au château d’eau et aux panneaux solaires de la zone. Par la suite, c’est les passages inter bétonnés qui avaient été coulés.

L’installation se poursuivit par la mise en place de la structure métallique de la serre dont les 6 unités seront recouvertes grâce à une bâche plastique qui protégera les jeunes pousses du soleil.

PHASE 2 : Equipement de la pépinière
Mi-juin, l’équipement de la pépinière débute avec l’installation des berceaux destinés à recevoir le jeunes plants dans lesquels poursuivront plus tard leur pousse. Puis, la serre fût équipée de tout le matériel de jardinage nécessaire à la culture des plants.

Une cérémonie d’ouverture de la pépinière a eu lieu le 16 juillet 2020.

PHASE 3 : Pérennisation & continuité

Désormais, les fonds levés pour ce projet sont dédiés à l’achat de produits nécessaires à l’entretien des plantations (eau, terreau, compost, engrais et traitements pour les plantations etc.) ainsi qu’à la continuité de la culture (plateaux alvéolés pour les nouvelles graines, sacs dédiés à leur transport etc.).

Un responsable ainsi que deux employés ont été embauchés pour se consacrer exclusivement au travail relatif à la serre.

Notre projet en image avec les témoignages de Abd Nasser Abu Teamah, maire du village de Khuza’a ainsi que de Mutasem Eliwei, le coordinateur du projet agricole d’Humani’Terre et de l’UJFP sur place, qui mettent en lumière des apports de la pépinière au développement et au maintien de l’équilibre économique de la région.  :

Dans le but de pérenniser ce projet, nous comptons sur votre soutien !